Pourquoi jouer est indispensable ?

Depuis plus de 50 ans, Stuart Brown a interrogé quelque 6000 personnes sur leur enfance.

Le manque d'occasions de s'adonner à des activités d'imagination, non structurées, emêche les enfants de grandir en adultes équilibrés.
Le jeu est un grand batisseur du cerveau, à tout âge. Il nous pousse à explorer nos capacités et à apprendre, grâce au plaisir libéré par notre système de récompense.
Ni oui ni non: *cerveau préfrontal*, capacités d'inhibition, essentielles au contrôle de soi.
Monopoly: *jonction temporopariétale*, qui s'exerce à percer à jour les intentions d'autrui
Echecs: *cortex orbitofrontal*, mémoire de travail, fonctions exécutives, contrôle émotionnel
Jeux vidéos d'action: capacités d'attention ? :s