Associer le curcuma et le poivre à un peu de matière grasse

L’inconvénient du curcuma est sa faible biodisponibilité, cela signifie que si on veut se soigner avec, il faut en consommer de grandes quantités !

En associant le curcuma longa avec du poivre noir, la curcumine est mieux assimilée par l’organisme. La pipérine interagit avec la curcumine, et les propriétés du curcuma sont multipliées, certains disent par 1000.

C’est la raison pour laquelle, dans la tradition indienne, le curcuma est principalement utilisé dans des mélanges avec d’autres épices et toujours du poivre.

Je dis souvent que la pipérine active la curcumine. De plus, il est conseillé d’associer le curcuma et le poivre à un peu de matière grasse, cette dernière permettant aussi à l’épice d’être mieux assimilée par l’organisme.

Le curcuma est liposoluble, en le mélangeant à de la matière grasse, on augmente sa biodisponibilité.

Sans cela, notre intestin assimile mal les molécules de curcumine, trop volumineuses et trop facilement filtrées par notre métabolisme.